Un festival, c’est un peu un safari humain ..
Bref voilà ce que ça donne on se dit, « j’ai plus le temps de poster, je sais de toute façon pas quoi écrire d’intéressant pour les autres qui ne soit déjà pas sur internet » ..
On se dit alors bah je twitterai ou je mettrais quelque chose vite fait ici & avec le temps on se dit pareil qu’avant tout a déjà dû être dit mais au final m*rde, critiquer & donner son avis ceycool & donc on revient on tatonne ( & ça donne nawak on connait tous ça hein, puis en venant ici vous êtes rodés ! ). Puis la critique gratuite sans arguments valables reste la meilleure si en plus on peut rajouter un point godwin dans le tas & que ça fait de la discrimination contre une minorité polonaise d’aviateurs roux & myopes ? Avec bien sûr comme domaine de prédilection les kikoo, mais on peut aborder aussi les roux, les gothiques & tout & tout. Mais ce coup ci on va axer nos crachats de cocaïnomane depressif sur les concerts ( électro pour le coup un peu plus, vu que c’est le dernier en date auquel je suis allé #mavie )

Mais avant tout concert vous avez d’abord le trajet à faire & normalement vous allez rarement seul voir des groupes .. c’est donc parti pour un trajet en tram avec une faune & parfois flore sur ladite faune .. assez étrange, après 22h le tram ça devient un écosystème à part, entre les clochards qui s’écroule sur toi en disant que t’es un connard fini *je cite*
Tu n’éviteras pas non plus la musique locale crachée depuis un nokia par un petit groupe de racailles qui te regarde de travers tout en louchant sur ton iTouch .. le touriste qui te demande s’il est loin de l’hôtel qu’il a déjà dépassé depuis 20 min *Dooooommage*
Puis petit à petit rentrent à chaque station de plus en plus de sales jeunes habillés comme des clochards, jeans troué chemise fluo, chapeau & lunettes vertes .. C’est bon on s’est pas planté, on est bien dans le tram qui va au Zénith. Petit à petit on entend plus que des cris & rires, des bouteilles rouler & même une guitare dans le fond .. WTF !

& finalement te voilà au Zénith il est 22h & comme un pseudo pro qui s’y connait *tu meeeens* tu t’es dit : Oué venez le premier groupe vaut pas le coup on ira plus tard
Pas de chance, t’étais pas le seul à réflechir pareil donc tu patientes un peu pour rentrer recroises des gens louches qui te proposent un billet pas cher encore plus louche .. & dans l’autre sens des gens qui rampent & roulent par terre en te disant que le monstre rose et vert *comprendre le vigile surement ? Perso j’ai pas vu de monstres* est pas cool de l’avoir sorti alors qu’il consommait gentiment son exta.
Maintenant ça devient drôle, tu vois un peu le concept de « Où est Charlie ? » bah tu prends le principe, tu oublies ses fringues rayées alakon qui font que tu as quelques chances de le repérer, & tu rajoutes plein plein ( plein ) d’espace en plus .. voilà tu dois chercher tes potes dans tout ce beau monde. N’essaye même pas d’appeler tout ce que tu auras c’est un beuglement pour te dire : ON EST DANS LA FOSSE JE T’ENTENDS PAS ENVOIE UN TEXTO §§ ( LOLOLOL CEYTROPBIEN ). Heureusement tu as été malin & tu es venu toi même avec d’autres amis pour pas avoir à chercher tout seul ..
Tu ne pourras pas éviter les renseignements foireux du genre : Rendez vous au poteau de l’entrée 21, pour recevoir 5 min après alors que tu tournes autour de ce fameux bloc de béton : Finalement on est au stand des boissons il faisait trop chaud .. Aaah oué le stand des boissons, la tente à l’opposée ! *Loi de Murphy oblige*

Finalement le groupe que t’as envie de voir va bientôt commencer & tu veux pas te retrouver assis dans les gradins avec les vieux, tu veux suer comme un porc dans une fosse où le gros viking de base te casse les dents en te donnant un coup d’épaule après avoir headbangé partout *Pardon on parle pas de hard gothique rock drakkar norvégien * Donc bon oui tu veux être dans la fosse parce que tu veux un peu voir QUAND MÊME ce qui se passe sur scène & que tu veux pas regarder les écrans géants sur le côté !
Tu te retrouves donc à pester derrière le seul type de la fosse qui fait du basket avec son 2.30m & à te tordre le cou à tenter de voir un écran ou la scène. *Eh oui du haut de mon metre 75 je vois jamais beaucoup .. on le vit bien, sache le.*
Mais tout n’est pas perdu c’est pas encore plein & ça commence pas de suite alors tu te décales petit à petit pour avoir une vue correcte, ce que t’avais pas prévu c’est que la madame à côté de toi est venue avec toutes ses amies *& pas de chance pour toi, la plus vieille doit avoir 14 ans*. Croyez moi ça donne des envies de meurtre à coup de billets de concert c’est charmant de les entendre scander dans un anglais yaourt alakon les quelques paroles des pistes de Yuksek avec leur voix de pyjama suraigue. Siteplé madame j’ai pas payé pour t’entendre, alors sincèrement ta gueule .. mais pas de chance le son est si fort que toi avec ta voix normale on t’entend pas. Parce que oui la communication dans ce cas là mis à part le sms tu peux oublier ( & même lire sur les lèvres gros malin tu fais comment alors que la lumière change tout le temps ! )

Mais finalement tu passes un bon moment, tu vois pas le temps passer & puis l’artiste fait un peu son lèche cul en te disant qu’il a jamais été aussi bien accueilli qu’ici & tout *Si si c’est écrit sur le bout de papier qu’on lui a collé sur le synthé & qu’il doit dire après la 3ème piste* Bref c’est tout de suite & trop vite la fin de son set & tu peux toujours pleurer & vendre un bras pour avoir du bonus hein.
A ce moment là tu veux te la jouer fine & tu cours ( oui oui tu COURS ), pour faire le moins de queue possible, vers la file déjà impressionnante pour les boissons & .. tu attends pendant longtemps ton tour. Pour apprendre que finalement c’est un système de ticket : WTF. Goguenards les gens derrière toi dans la file te l’expliquent & te regardent partir avec un sourire moqueur alors que tu as une grosse envie de prendre une batte & d’en finir 2~3 ..

A ce moment là ton pote le crevard de service à son instant idée de génie & te propose une idée qui te semble intéressante : & si on allait boire aux toilettes ?
Malheureusement tous les toxico qui ont déjà dépensé tout leur budget en matériel ( & qui donc ont aussi soif on dirait ) ont la même idée & va trouver donc de la place. Limite c’est un peu la parallèle de la file d’attente pour le stand des boissons .. maaaaaaais bon.
Par la même occasion tu apprends que les 2 groupes suivants ont été inversés & qu’il va falloir attendre jusqu’à tôt le matin pour voir ceux que tu attendais avec impatience *JOIE !*
Petit moment de lassitude & un peu de fatigue dans les pattes tu décides de faire un tour à l’extérieur du Zénith pour patienter .. & tombe enfin sur des connaissances, qui se battent pour manger la seule pizza qu’ils ont pu acheter. Chacun ayant des arguments plus foireux les uns que les autres, n’hésitant pas à remonter loin dans l’année scolaire pour retrouver des une fois t’es venu manger chez moi ! *La faim & la fatigue ceymarrant à voir.*
En attendant, tu t’inquiètes pour Quiterie, puis tu te les gèles un peu dehors, donc tu retournes dans le zénith & tu vas écouter ce qui s’y passe. Finalement c’est pas si mal !

Fin du deuxième groupe & tu recommences à peu de chose près le même rituel qu’au dessus, ch’te passe les détails, tu saignes déjà assez avec tout le verre pilé que je t’enfonce dans les yeux
Arrive finalement le groupe « Tête d’affiche » ( Les Bloody Beetroots pour ne pas les citer ). Rien à redire même si sur la fin tu es presque content que ça s’arrete tellement tu commences à être crevé & ne plus sentir tes jambes après avoir passé tellement de temps compressé les uns contre les autres.

Arrive maintenant le moment ou la probabilité d’assister à une masse de suicide est la plus élevée, le Retour.
En effet pour pas embêter Robert & Gérard de sérieux riverains qui ne supportent que l’accordéon les dimanches aprem sur la place du village derrière le stand Kronenbourg, le zénith se trouve loin loin à l’extérieur de la ville & d’une ligne de tram.
Mais c’est des sympa, une ligne de bus est exprès prévue à la fin du concert. Malheureusement on a pas encore inventé de bus avec une capacité de 500 personnes / car. *Too BAAAD*
Avec un peu de maitrise chance, tu rentres in extremis dans le deuxième bus après avoir honteusement grugé tout le monde *dans l’absolu à ce moment là de la partie, tu n’as plus d’état d’âme & s’il y avait un petit vieux ou une femme enceinte dans le tas tu l’aurais pas laissé passer non plus*.
Le seul soucis c’est qu’il est encore trop tôt & les trams ne sont pas encore en circulation. C’est pas si grave l’appartement d’un ami ne se trouve qu’à une demi heure de marche, puis c’est pas comme si on était crevé & qu’on avait mal aux jambes. Bon on peut pas se plaindre, il faisait froid mais on a évité la pluie & ça c’est appréciable, sache le !
Finalement il est 5h & tu t’écroules comme une larve sur un matelas après avoir déroulé sans vraiment t’en rendre compte un sac de couchage pour tenter de dormir quelques heures ..

Bien sur ce dossier zoologique sur la population nocturne n’est pas complet & ne reflète qu’une petite partie de ce monde étrange *& douteux* Mais on espère franchement avoir pu faire avancer la science en proposant ce bref exposé. Pour l’inflammation des yeux on vous rappelle notre sponsor, le collyre
En espérant que ça plaise ..


& au passage message personnel :
( Bon ma grande je pense que d’ici demain matin tu seras la seule à être passée par ici hein, donc encore m*rde pour la biophy & courage, dans 3~4 heures tu auras fini (: Nan bah ça y est, t’as fini !
Je t’aime si fort, tu me manques. )



Invaders Must Die

Invaders must Die !

Arf déjà 15 bon jours de passés & pas d’article, c’est aussi vivant que les cours de philo ici, bref en cherchant une nouvelle piste je ne pouvais éviter de choisir une piste du nouvel album « Invaders must Die »

Non non il ne s’agit pas d’un nouveau groupe ( d’évèques ? ) extremistes néo-nazi qui pense qu’entre 1933 & 1945 on a tous vécu dans le meilleur des mondes, mais le nouvel album du groupe électro / techno : Prodigy ! Ca faisait déjà depuis une bonne paire d’année qu’on les attendait ( 5 ans c’long hein ). On les a déjà tous entendu quelque part même sans savoir que c’était eux, on pense notamment à Smack My Bitch Up, Spitfire pour ne pas toutes les citer ! Avec sans oublier en 97 l’excellent The Fat of the Land. Bref difficile pour eux de mettre la barre plus haut finalement.

Ils s’en sortent plutôt pas mal avec ce nouvel album qui débute par la piste « Invaders must Die » avec le cultissime « We are the Prodigy » prononcé avec une voix totalement déformée qui donnerait presque la chair de poule.
On enchaine ensuite sur LA bombe de l’album ( d’après mes goûts volés au Liddl ) : Omen répété sans cesse avec le son bien signé « Prodigy ».
Thunder avec son sample reggae & un son bien lourd, là ou le trio excelle en gros ! Vient ensuite le pétillant Colours, puis Take me to the Hospital où on retrouve des paroles crachées comme dans les vieux albums ! Niiiice on pourrait presque dire.
Apparaît ensuite Warrior’s Dance, qui, après une intro étrange & une voix « sexy ? » pire que douteuse laisse finalement place à une partie instrumentale à faire sauter un bon nombre de personne ! Piranha avec son côté « cartoon » déjanté & hyper rythmé donne la pêche suivi immédiatement par une piste instru final sensationnelle, Stand Up avec une collection de cuivre à tue tête !

Bref cet album vaut vraiment le téléchargement l’achat même ! avec son coffret collector certe pas donné mais qui contient en plus un dvd, des stickers, un pochoir, bref un p’tit paquet qui fait toujours bien plaisir surtout avec un CD regroupant autant de bonnes pistes !

Pour les crevards, Google est votre ami … suffit de prendre le premier lien proposé par celui-ci, puis de cliquer sur « Download » c’pourtant pas compliqué hein !




L’Atlantide ? Nan pas tout de suite …

Vous savez la cité qui est présente dans tous les jeux vidéo de l’antiquité. Celle où dedans on retrove Poséidon & tout les poissons qui vont avec … Big Brother Google l’a retrouvé. Même si cette cité disparue depuis 3000 ans n’avait jamais pu être localisée, il suffisait d’attendre que Google Earth s’en mêle. En effet si on zoom vers 1000km à l’ouest des côtes africaines …


Agrandir le plan

Dingue nan ? Mais une chose, ne vous précipitez pas pour louer un bateau, du matos de plongé &too … car l’image n’est enfait qu’une « grille » rajoutée par le satellite de Google. Si vous « kiffey » l’anglais, y’a un article qui à l’air super interessant là dessus. [lien]

Autrement p’tite news au passage par rapport au site, la page d’accueil a changé ( en mieux .. je sais pas T_T ) Allez y faire un tour & vous amuser à cliquer ! [lien]

Sinon samedi pour continuer dans le « malife.com » rubrique « J’en étale partout & les gens s’en foutent » catégorie « osef c’est mon blog j’en fais ce que je veux tampis pour les lynchages » il y avait les Epidemic Experience. J’y ai découvert pas mal de nouveaux ( bon ? ) groupe dont Kaly Live Dub qui est écoutable à droite dans le lecteur. Ca se rapproche d’EZ3kiel & leur album Fragments vaut vraiment le coup ! On note aussi la présence de Beat Torrent composé de deux des membres de C2C ( il y a déjà eu un morceau ici d’ailleurs, allez voir sur la playlist ) qui ont bien assuré & mis la barre bien haute. Ils étaient immédiatement suivis par la « djette » (?) Missill qui avait du punch, un truc hors-norme o_O. Bref je vous laisse écouter tout ça, mais ça ne les vaut pas en live. Les gens étaient bien sympa, les salles bien foutues, chapeau pour l’organisation du truc fait par Zone51. Bref une très bonne soirée =]

Edit 25/02 : Aufait j’ai oublié un truc important, ces enfulés de T-Shirt Hell .. ne ferment pas. C’était une blague d’après eux, ou bien peut-être ( ou surtout ) un manque de bénéfices ces temps-ci qui les a poussé à faire croire à une fermeture donc à vendre dans un laps de temps très court une quantité non-négligeable de produits. Je suis outré *maïgod++* je boude Tshirt Hell, & vous promet une jolie nouvelle boutique de T Shirt :D




Airplane – Tweeteur

Ceros est fan d’Airplane de Sub Focus, Merci Mag o/